25.05.2018

Rencontre avec Diego Minato

BIM Manager & Technical Consultant

BIM&CO : Pouvez-vous nous présenter votre activité et votre lien avec le BIM ? 
Diego Minato : J'ai commencé à utiliser des fichiers CAD (Autocad en particulier) au milieu des années 80, dans une petite agence d'architecture, plutôt en avance sur les techniques de représentation. 

Collaborer avec un revendeur Autodesk semblait naturel. Je continue d'ailleurs de participer à des missions en freelance pour mon compte en complément de mon activité principale.


J'ai toujours cherché à améliorer ma manière de concevoir les espaces architecturaux, en mettant les outils informatiques au service de l'architecture. Finalement au début des années 2000, j'ai compris que ce que nous faisions, ou en tout cas, ce que nous cherchions à faire dans nos projets grâce à nos outils et notre méthode, s'appelait le BIM. Le passage de Architectural Desktop (l'actuel Autocad Architecture) à Revit a été très long pour moi, il n'y avait pas d'équivalent pour remplacer le dwg, mais depuis la version 2007 de Revit, de nombreuses choses sont devenues possibles et plus faciles à réaliser qu'avec le CAD.


Je suis ensuite devenu co-auteur du premier manuel en italien de la version 2008 de Revit, qui a ensuite été réécrit pour la version 2011.
Je participe activement sur les forums de discussion, car je suis passionné depuis toujours et j'aime partager mes connaissances sur les logiciels à d'autres utilisateurs afin d'aider tous ceux qui s'intéressent à Revit et au BIM. J'ai débuté avec CadLandia puis sur Cad3D, 3DSmile et enfin sur RevitForum.


Depuis 2010, je m'occupe de la standardisation et de la création de contenus et d'applications. Je créé notamment des structures de stands pour les salons professionnels, des étagères métalliques, des caisses pour supermarché, des armoires pour chambre froide, des chambres froides... J'ai également collaboré avec Autodesk et Autodesk Consulting pour l'application de la méthode BIM avec certains de leurs clients.


Enfin je travaille sur mes propres projets dans une petite agence d'architecture.


BIM&CO : Comment avez-vous connu BIM&CO, quels sont les avantages que vous trouvez à l'utiliser ? 
Diego Minato : J'ai trouvé BIM&CO via Google. Je suis souvent à la recherche de contenus spécifiques, notamment provenants des fabricants. Malheureusement aujourd'hui les contenus (familles) qu'on peut trouver sur les différents portails sont inutilisables.


Ce qui me plaît chez BIM&CO, c'est qu'on peut trouver du contenu publié directement par des fabricants ou par des utilisateurs et également de pouvoir ajouter ou intégrer du contenu publié par d'autres.


BIM&CO n'a peut-être pas encore le volume d'objets BIM qu'ont les autres portails, mais la qualité est généralement supérieure. La quantité n'est pas toujours gage de qualité !

De plus la publication est gratuite, même pour les fabricants.


BIM&CO : Quels sont vos projets à venir avec le BIM ? 
Diego Minato : Mon activité principale sera de continuer mon métier de consultant autour de l'évolution de la méthode BIM dans son ensemble.

Je continuerai également en parallèle à trouver des réponses aux problématiques liées au travail collaboratif qui commencent à poser, entre autres la définition des standards et la création de bibliothèques d'objets BIM.


BIM&CO : Quelques mots pour les utilisateurs du BIM ? 
Diego Minato : Le BIM c'est également/en parti un modèle 3D mais tous les modèles 3D ne sont pas BIM. 
Alors si vous n'avez pas les compétences pour modéliser seul des objets BIM, il est essentiel de vous tourner vers des solutions adaptées à vos besoins et à vos compétences pour faire du BIM de qualité.


Tout le "process BIM" tourne autour du modèle et donc de ses composants, la qualité du modèle dépend directement des familles utilisées.


Il y a encore beaucoup à faire pour avoir un réel process BIM dans la conception. Plusieurs pays sont en train d'adopter des lois et des réglementations pour l'utilisation de ce processus dès la conception à la réalisation, jusqu'à la gestion et d'exploitation.


Il faut démarrer le BIM au plus tôt dans les projets : il n'est donc pas trop tard pour commencer à étudier le BIM !


Si vous souhaitez contacter Diego, n'hésitez pas à lui laisser un message via la plateforme.

face Raphaëlle Jerez-Grisel